♛ JECUR FICATUM – Opus VII

Buzit 🎭 Culture, 😃 Feel Good Laisser un commentaire

J′aime
J′aime J′adore Haha Wouah Triste Grrr
C’est des trucs qu’on se passe entre bardes : épisode imaginaire n°7*
PROLOGUE
  • ARTHUR : Ah, vous êtes là tous les 2 ! Karadoc, venez voir par ici ! J’ai peut-être un truc qui peut vous intéresser.
  • PERCEVAL : Sire, si c’est encore pour le faire passer pour un gros débile, vaudrait mieux qui puisse s’absoudre.
  • ARTHUR : Que ? … s’abstenir ! Non, mais soyez pas con, amenez-vous, c’est pour vous faire goûter un truc.
  • KARADOC : Déjà l’heure du goûter ? Ah oui, j’avais pas vu le temps passer moi.
  • PERCEVAL : Forcement, vous mangez pendant une heure toutes les 2h du coup ça file.
ACTE 1 (Dans les cuisines)
  • ARTHUR : Tenez, vous allez me dire ce que vous en pensez.
  • KARADOC : Vous me prenez pour un goûteur ? Comme chez les romains ?
  • PERCEVAL : Sire, vous avez peur qu’on vous empoisonne ?
  • KARADOC : Et vous pensez que je vais rentrer dans votre combine ?
  • ARTHUR : Mais non …. Allez : ça vient de chez le Duc d’Aquitaine, c’est un présent qu’il m’a envoyé pour marquer son respect, c’est typique de là-bas ! je voulais juste votre avis !
  • KARADOC : Alors là, vous me faites plaisir Sire ! Si je peux apporter ma petite contribution gustative, c’est un honneur.
TRANSITION
  • ARTHUR : Alors, en tant qu’expert de la tortor, votre verdict ?
  • KARADOC : C’est du foie de canard ! Et c’est super bon ! Il est cuit à point, c’est pour ça qu’il a parfaitement bien supporté le transport malgré la température !
  • PERCEVAL : D’où l’expression il fait un foie de canard ! … J’ai dit une connerie ?
  • KARADOC : Comme ça, au débotté je dirais que c’est une technique d’engraissage… par gavage probablement. C’est très intéressant.
  • PERCEVAL : Par gavage ? On leur parle pendant des heures jusqu’à ce qu’il en aient marre et finissent par manger ?
  • ARTHUR : Vous hein, commencez pas !
  • KARADOC : C’est une technique : avec un entonnoir on nourrit les volatiles et comme ils ne mâchent pas la nourriture… (il fait signe de grossir) • PERCEVAL : Heureusement que vous mâchez vous alors !
  • KARADOC : Ah ça c’est sûr, la mastication c’est ce qui différencie l’homme de l’animal
  • ARTHUR : Mouais… vous passez un peu vite sur tout ce qui est ruminant.
  • PERCEVAL : Et y a les vaches aussi !
  • KARADOC : Ce que je me demande, c’est ce qu’ils leur donnent pour obtenir cette texture subtile et cette finesse de goût, c’est absolument fascinant.
  • ARTHUR : En revanche, ce qui est fascinant avec vous, c’est dès qu’il s’agit de bouffe, (1) la précision de votre vocabulaire et (2) l’absence totale de contresens ou de lapsus.
  • PERCEVAL : Les lapsus c’est une technique avec la langue pour aspirer la moelle des os c’est ça ? C’est sûr que pour ça il est balaise ! Un cador !
  • ARTHUR : Pppff, fermez-la vous !
  • PERCEVAL : Ah bin tant mieux par ce que rien que penser à des trucs avec la langue, ça me donne envie de dégobiller.
TRANSITION
  • KARADOC : Et donc Sire, il vous a rien dit le Duc d’Aquitaine ? Sur ce qu’ils utilisent pour le gavage.
  • ARTHUR : Bin non. Ah si ! Y a quelque chose la dessus…. Attendez… bla bla bla… bla bla… « et ce modeste Jecur Ficatum qui je l’espère saura émoustiller vos papilles ».
  • KARADOC : Yécour ficatoum ?
  • ARTHUR : C’est du latin, ça veut dire en gros « panse aux figues », « ventre au figues »…
  • KARADOC : De la figue ! j’aurais dû y penser ! c’est évident : ce côté sucré, presque mielleux… de la figue séchée même.
  • PERCEVAL : J’en ai jamais mangé, j’en ai déjà vu des fraîches, mais je sais pas pourquoi, rien qu’à la forme tout ça je trouve ça dégueu.
  • ARTHUR : Moui, ça m’étonne qu’à moitié notez.
  • KARADOC : Vous avez tort, ça accommode très bien les plats ! Les maures font une sorte de ragoût à l’étouffée, à base d’agneau … avec des carottes, des figues c’est très bon ; tajine ils appellent ça. Enfin j’ai jamais su si c’est le nom du plat ou du récipient pour le cuire. • PERCEVAL : Les maures aussi ont fait vœu de ragoût ?
  • ARTHUR : En fait, je trouve ça vraiment fameux, et pour tout vous dire je m’en ferais péter le bide mais ça coûte une blinde à faire venir. Donc (pause) je me demandais si on pourrait pas voir à en faire chez nous.
  • KARADOC : Techniquement on doit pouvoir maîtriser, faut juste qu’on trouve 2-3 paysans pas trop con, qu’on les forme correctement, le problème c’est plus les figues. • ARTHUR : Mouais, du coup c’est pas plutôt les pécores pas trop con le problème ?
ACTE 2
  • GUETHENOC : Sire, vous y trouver des oies et des canards, j’y vois pas d’inconvénient, j’en ai tout le tour du ventre… mais j’ai pas bien compris, vous voulez en faire quoi ?
  • KARADOC : On veut les gaver pour récupérer leur foie.
  • GUETHENOC : Les gaver ? vous avez des drôles d’idées, vous, les gens de la ville quand même, gaver des oies, les pov’bêtes… alors que nous la paysannerie on crève !
  • ARTHUR : Déjà, pour quelqu’un en train de crever je vous trouve quand même particulièrement bien portant. Et après, on vous demande pas si c’est une bonne idée, mais on veut savoir si vous pouvez faire.
  • GUETHENOC : Faire on peut toujours, la question c’est pourquoi … et comme qui dirait surtout en termes de réNuMération.
  • ARTHUR (avec fermeté) : Alors, « pourquoi » : c’est parce que je vous le demande ; et que si vous le faites pas, je fais tout cramer, étable, écurie, cuisine et dépendances… Et « combien » : bin du coup je pense que je viens de répondre.
ACTE 3 (Calogrenant, Karadoc, Arthur sont autour d’une table)
  • GUETHENOC : Bon alors j’ai pas tout à fait suivi vot’ recette à la lettre, ça me faisaient trop de peine de leur enfourner le gosier comme ça à ces pov’ bêtes. Mais je vous ai adapté ça, Goûtez Sire !
  • ARTHUR (goûte) : Mais c’est dégueulasse, et ça a rien a voir avec du foie gras au figues, qu’est ce que c’est que cette merde ?
  • GUETHENOC : C’est de la panse de brebis farcie, Sire, c’est pareil : c’est fourré. C’est ce qui compte non ?
EPILOGUE
  • CALOGRENANT : Je dois bientôt partir mais personnellement j’aime bien.
  • ARTHUR : Mais non enfin, c’est immonde, Karadoc, franchement, ça a pas de nom un truc comme ça !
  • KARADOC (la bouche pleine, difficilement compréhensible) : j’acquiesce.
  • CALOGRENANT : Comment vous avez dit ? Haggis ?
NOIR
  • CALOGRENANT : Ça vous dérange si j’en ramène un morceau en Calédonie ?
Une des historiettes de Buzit le Barde
Liste des épisodes : facebook.fr/2050323408565651
J′aime
J′aime J′adore Haha Wouah Triste Grrr